Le minéral: l'iode

L'iode est un minéral, ou plutôt un oligo-élément, qui n'est nécessaire qu'en petite quantité dans notre corps. Mais cela ne signifie pas que ce n’est pas important, bien au contraire. La glande thyroïde est un organe petit mais très important qui apporte une contribution importante à nos cellules corporelles. Trop peu d'iode dans le corps peut conduire au goitre ou à la tête, mais trop d'iode n'est pas souhaitable. Cela indique encore une fois qu’un contrôle de la teneur en vitamines et en minéraux de notre corps n’est parfois pas une mauvaise idée du tout.

L'iode est nécessaire à la formation des hormones thyroïdiennes

L'iode est très important pour la glande thyroïde en tant que bloc de construction pour les hormones thyroïdiennes qui sont importantes pour le bon fonctionnement des cellules du corps. En outre, ces hormones régulent également la fréquence cardiaque et la pression artérielle chez les adultes.
Avec les petits enfants ou les jeunes adultes, c'est peut-être encore plus important. Ici, les hormones thyroïdiennes jouent également un rôle dans la croissance des os, des muscles et du système nerveux, et en particulier du tissu cérébral. Une pénurie n'est donc pas souhaitable.

De combien d'iode avons-nous besoin?

Selon les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les nouveau-nés et les enfants doivent consommer au moins 50 à 120 mcg d’iode par jour et 200 mg / jour de femmes enceintes ou qui allaitent. Pour les adultes en général, il se situe à 150 µg.

Carence en iode

Si l'apport d'iode n'est pas suffisant pour la glande thyroïde, ce sera le premier tampon à essayer d'éliminer l'iode requis du sang afin que les réserves d'iode soient maintenues de cette manière. Lorsque la pénurie persiste malgré cette mesure d'urgence et que les réserves diminuent, une pénurie est également appelée: L'hyperthyroïdie survient. Parce que la glande thyroïde doit travailler plus fort pour pouvoir encore produire des hormones, elle commence à gonfler, ce qui peut éventuellement conduire à un goitre ou à un goitre. Le krop est un gonflement du cou qui n’est parfois même pas visible mais qui peut aussi prendre une taille importante. Une hyperthyroïdie bénigne peut à son tour entraîner une activité cellulaire retardée. Les symptômes qui apparaissent ensuite sont les suivants: lenteur, apathie, ralentissement du rythme cardiaque, baisse de la libido, frilosité, chute des cheveux, cheveux secs, dépression, perte auditive et / ou prise de poids.

Les femmes enceintes et les jeunes enfants doivent accorder une attention particulière

Vous comprenez que les gens ne réalisent pas toujours rapidement que tous ces symptômes sont dus à une réduction de la fonction thyroïdienne, car ces symptômes se manifestent également lors d'autres troubles, ce qui peut donc entraîner une confusion ou une reconnaissance tardive. Si vous pensez que la teneur en iode est trop basse, vous pouvez toujours demander au médecin de vous faire analyser votre sang. Heureusement, tout peut être rejeté avec l’ajout d’une quantité suffisante d’iode. Lorsque l'apport d'iode est à nouveau stable, les symptômes disparaissent après quelques semaines. Cependant, les conséquences pour les femmes enceintes, les nouveau-nés et les jeunes enfants peuvent être beaucoup plus importantes car ces groupes ont besoin de plus d'iode que les adultes normaux. Une carence grave en iode dans les groupes à risque peut entraîner des retards de croissance et / ou des dommages irréversibles au développement du cerveau. Le risque d'accouchement prématuré, de fausse couche et de mortinatalité augmente également.

Piqûre au talon

La piqûre au talon, également appelée test PCU, permet de détecter rapidement un déficit grave chez le nouveau-né. La résolution du problème ne résout pas immédiatement le problème, mais si l'enfant suit un régime alimentaire strict toute sa vie, les chances d'un développement normal peuvent à nouveau augmenter. Nous trouvons souvent triste pour notre bébé de se faire vacciner, mais si vous savez à quel point il est important de se renseigner tôt sur une carence, cela compensera beaucoup.

Aliments avec de l'iode

La seule source naturelle d’iode ne se trouve que dans les produits de la mer tels que le poisson, le varech et les algues. C'est pourquoi il est recommandé de manger du poisson 2 à 3 fois par semaine. On peut également trouver de petites quantités d'iode dans le pain et les produits dérivés grâce à l'utilisation de sel de boulanger iodé. Le sel de table iodé est également vendu. Il est conseillé d'utiliser ce type de sel au lieu du sel de table normal. Pour les femmes enceintes et allaitantes, un supplément d'iode ne serait probablement pas une mauvaise idée. Il est certainement déconseillé d’utiliser plus de sel, car nous avons alors trop de sodium dans le corps, ce qui peut entraîner une augmentation de la pression artérielle, ce qui est tout à fait hors de question pour les femmes enceintes. Il peut également être utile de donner aux enfants de moins de 3 ans un supplément de 50 à 100 µg d’iode. Mais avant de faire une telle chose, vous devriez toujours consulter votre médecin.

Trop d'iode. Est-ce aussi possible?

Normalement pas parce que la glande thyroïde commencera à absorber moins ou à se convertir si l’approvisionnement est trop élevé. Mais, bien sûr, il existe toujours des exceptions telles que les bébés prématurés qui utilisent beaucoup d'antiseptiques contenant de l'iode ou les personnes âgées présentant une anomalie de la thyroïde. À ces exceptions près, une hyperthyroïdie se produit, ce qui se traduit par une accélération du rythme cardiaque, une pression artérielle élevée, une transpiration excessive, une nervosité, un manque de sommeil, ce qui augmente le risque de crise cardiaque.

En résumé

De ce qui précède, il apparaît encore une fois que les minéraux et même les oligo-éléments ne sont pas des choses anodines, mais des substances importantes dont notre corps ne peut certes pas s'éloigner, mais qui ne devraient certainement pas en contenir trop. Dans ce cas également, les symptômes d'une trop grande quantité ou d'une trop petite quantité de vitamines, de minéraux ou d'oligo-éléments ressemblent beaucoup aux symptômes généraux, ce qui signifie que les minéraux ne sont peut-être ni trop ni trop réfléchis. Pas même par le médecin. Si vous avez des doutes sur votre apport en vitamines et en minéraux, demandez un examen médical à votre médecin.

Laissez Vos Commentaires